Racontez-nous votre Cave à Théâtre!

Cette année La Cave à Théâtre fête ses 60 ans !

Pour célébrer ce vénérable anniversaire l’équipe de La Cave à Théâtre souhaite créer une rétrospective de ces 60 ans passés à vos côtés.

Alors bénévoles, spectateurs, comédiens des ateliers où des compagnies en résidence, partenaires, amis, vous êtes notre mémoire collective! Envoyez-nous vos té-moignages, anecdotes, diplômes, récits (par écrits ou vidéo), vos photos… Vous avez connu la Cave dans sa prime jeunesse lorsqu’elle était encore «le Conservatoire municipal d’art dramatique» ou «les ateliers Jacques Sarthou/Théâtre de l’Île-de-France» ou le «Centre d’expression, de formation et de création théâtrale», vous avez fait vos premières armes de comédien ou de spectateur à la mairie, rue Julien Gallé, entre deux tables de ping-pong, sur le gradin de bois ou pendant le Festival International du Banc Public ?

Nous avons besoin de vous !

Vous pouvez nous envoyer vos témoignages et anecdotes sous forme vidéos ou écrite par mail annibal.lacave@gmail.com

Vos documents, vos photos ou vos films par mail pour les copies, si vous souhaitez nous préter des originaux que nous vous rendrons après copie contactez nous à l’adresse mail ci-dessus ou par téléphone au 01 47 80 92 19

Nous comptons sur vous! À vos archives…

1 réflexion au sujet de “Racontez-nous votre Cave à Théâtre!”

  1. 60 ans de Cave, cela se fête.
    Nous nous sommes connus il y a 35 ans, ce fut délicat, tempétueux et quasiment conflictuel car le sport et la culture ne faisait pas bon ménage. Les seniors pratiquaient le tennis de table pour certains et s’adonnaient au chant pour d’autres, dans un lieu qui allait vivre une métamorphose. Le départ des pongistes a favorisé l’aménagement d’un lieu magique et exceptionnellement ouvert à la cité. Un bouillon de culture qui marine, encore aujourd’hui à foison, en donnant naissance à des petits prodiges qui perpétuent l’acte culturel.
    Thierry et moi c’est une histoire faite de soutiens, d’échanges, de projets, d’accompagnements, de doutes, d’engagements réciproques et une marque indélébile portée sur nos cuirasses : aucune défaillance, aucune trahison, une amitié professionnelle indestructible pour que vive la cave jusqu’au bout de la nuit…

Laisser un commentaire